Comment calculer le délai moyen de recouvrement ?

Marketing As » Gestion financière » Comment calculer le délai moyen de recouvrement ?

La vente à crédit dans une entreprise est un paramètre dont la gestion doit être suivie de près pour éviter les pertes et pouvoir être payée au plus tôt. C’est pourquoi il existe des systèmes de suivi des ventes effectuées à crédit. Ils consistent essentiellement à l’analyse des ratios financiers comme le délai de recouvrement associés aux ventes à crédit. Il est donc essentiel de savoir calculer le délai de recouvrement des clients pour mieux définir le moment prévu pour les paiements. 

Le délai de recouvrement : qu’est-ce que c’est ? 

Le délai de recouvrement encore appelé « Days Sales Outstanding » (DSO) est un terme qui désigne le Délai Moyen de Paiement client DMP. Le délai de recouvrement sert à connaître le nombre moyen de jours nécessaires aux clients pour payer leurs créances. Il s’agit surtout de calculer le délai entre la date d’émission d’une facture et celle de son encaissement. La formule de calcul du DSO n’est pas figée.

Le DMP est également un indicateur de performance de la fonction crédit de l’entreprise. Il lui permet de s’assurer de l’efficacité de sa politique de crédit et de recouvrement. Retenez que plus faible sera le délai de recouvrement, plus vite vos clients vous paieront. Par contre, un DSO élevé, implique un délai de paiement plus long.

Méthodes de calcul du délai de recouvrement

Calculer le DSO est une tâche qui représente un véritable casse-tête pour les chargés financiers au sein des entreprises. Il existe deux méthodes de calcul, chacune avec ses particularités, ses avantages et ses inconvénients. Chacune tient compte d’informations différentes dans le cadre du calcul. Il est important d’en choisir une et de s’y tenir. Ainsi, vous pourrez mieux mesurer l’évolution de votre DSO et adapter au besoin votre stratégie de gestion des crédits.

La méthode comptable

C’est la méthode de calcul la plus utilisée et la plus simple. La formule de calcul du DSO suivant la méthode comptable tient compte de trois (03) données: le total des crédits clients TTC, le nombre de jours et le chiffre d’affaires TTC. Il est toutefois important de prendre des chiffres issus de la même période. La formule à appliquer pour le calcul est celle-ci : (créances TTC / Chiffre d’affaires TTC) x Nombre de jours. 

Le résultat issu de cette opération indique le délai moyen de recouvrement en nombre de jours. 

Le calcul par méthode comptable du délai de recouvrement est assez simple et rapide à faire. Il vous permet également d’obtenir l’information voulue très rapidement. Néanmoins, cette méthode ne tient compte que de la période que vous retenez pour le calcul ; les périodes avant celle-là ne comptent pas. Elle peut être d’1, 03,06  ou de 12 mois. Par conséquent, il devient difficile de comparer les chiffres s’il y a par exemple une saison où les ventes sont plus accrues. 

La méthode par épuisement du chiffre d’affaires (la méthode count back)

La différence entre la méthode comptable et celle d’épuisement du chiffre d’affaires est que cette dernière n’a pas vraiment de formule de calcul dédiée. Elle consiste essentiellement à retirer le chiffre d’affaires de chaque mois de l’encours financier de manière successive jusqu’à épuisement. Voici un exemple illustratif :

Considérons qu’au 30 novembre 2021 l’encours est de 2500 euros. Le 1er décembre comme date du rapport.

MOISC.A. TTCEncoursDSO
Novembre 20201200250030 Jours
Octobre 2020800130031 Jours
Septembre 202070050021,4 jours

Si on fait un traitement des 1200 euros de ventes au cours du mois de Novembre sur 30 jours pour apurer l’encours et qu’on ajoute l’intégralité de la période du DSO soit 30 jours, alors, au 31 novembre, pour calculer l’encours à apurer, on procède comme suit :

2500 euros – 1200 euros = 1300 euros

On effectue alors le calcul en utilisant la formule de la méthode comptable. On obtient donc :(créances TTC / Chiffre d’affaires TTC) x Nombre de jours. 

On procède ainsi chaque mois. À la date du 30 septembre, la dette du client ne sera plus que de 500 euros. Et on observe que la contribution du DSO au 1er décembre est de (500/700) x 30 jours = 21,4 jours. Ce qui correspond au délai au terme duquel l’encours sera totalement apuré. 

Au 1er décembre, le DSO sera donc de 30jours+ 31 jours+ 21,4 jours= 82,4 jours

Parfois, le nombre de jours prit en compte dans le calcul correspond à celui des jours du mois. Mais il peut arriver qu’il corresponde à une moyenne de 30 jours par exemple ou ne tienne compte que des jours ouvrés dans le mois (généralement 21 jours).

 

La méthode par épuisement du chiffre d’affaires contrairement à la méthode comptable prend en compte la saisonnalité des ventes. De plus, si vos données sont exactes, vous avez l’avantage de pouvoir calculer votre DSO en temps réel sans avoir forcément besoin d’attendre la fin de la période définie. Ceci, vous permet d’être proactif en cas de problème. 

Par contre, vous ne pourrez voir l’efficacité de cette méthode que si vous effectuez les calculs de manière régulière chaque jour ou chaque semaine. De plus, il est difficile de distinguer les délais de paiement subis et ceux des paiements contractuels.

Catégories :